Jeunes Gitanes démarchant à Bulam (Adiyaman)

petites gitanes Bulan (photo anne guezengar)

Ces deux jeunes gitanes venaient de grimper à pied la piste qui conduit au village. La plus grande porte sur l’épaule un ballot rempli de linge de maison (draps, nappes etc..) qu’elle propose aux femmes des villages traversés.  Beyaz teze est trop pauvre pour pouvoir se laisser tenter. Elle leur offre quelques feuilles de thé dans un morceau de papier plié que la petite glisse dans sa jupe. Elle est aussi chargée d’un bidon de plastique dans lequel elle dépose les morceaux de sucre qu’on leur a donnés dans d’autres maisons où elles sont passées.

Quelques heures plus tôt, près de la source et du turbe, des garçons de la kasaba auraient manqué de respect à la plus grande. Une voisine, qui était aussi là bas, pour un pique nique en famille, leur apprend qu’elle les avait remis à leur place. Elle est chaleureusement remerciée.

petites gitanes Bulan (photo anne guezengar)

Evidemment, une vraie étrangère au village, j’étais un objet de curiosité. La petite surtout m’observait de ses grands yeux noirs que je trouvais magnifiques.

« Ne kadar güzelsin! » (que tu es belle !).

Les blondes aux yeux clairs sont plutôt une rareté dans ces montagnes. Mais un tel cri du cœur fait plaisir.

Un commentaire sur “Jeunes Gitanes démarchant à Bulam (Adiyaman)

Répondre à LINDSAY Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s