Yüksekova – printemps au Newroz, les chars sous la neige (Turquie)

Mercredi, Yüksekova fêtait Newroz , le nouvel an kurde (iranien etc..) sous un soleil printanier.

(photos et vidéos sur le site des Yüksekova haber qui a battu un record de clics pour l’occasion.)

206_20.1268948721.jpg

Les montagnes avaient déjà  perdu leur couronne de neige.

206_49.1268948692.jpg

Le coeur des habitants aussi était printanier.

206_60.1268948750.jpg

Mais ô surprise, jeudi, l’hiver était de retour

39072.1268948836.jpg

Changement d’ambiance.

39078.1268948884.jpg

Les rues de la petite ville étaient traversées de mouvements moins joyeux.

39082.1268948932.jpg

En route vers la frontière….

J’ai des amis turcs qui en toute bonne foi m’assurent qu’il n’y a pas de guerre sur la frontière irakienne. D’après eux, il n’y a guerre qu’entre puissances étrangères. Faut dire que quand ils voient ça dans leur ville, c’est que c’est jour de défilé militaire.

Dans le coin, les Kurdes  n’ont pas tout à fait  le même sentiment …

3 commentaires sur “Yüksekova – printemps au Newroz, les chars sous la neige (Turquie)

  1. Cette foule compacte et bigarrée est vraiment impressionnante, elle donne le vertige ! De quoi vaincre les inhibitions des mauvais danseurs. J’aurais bien voulu être parmi tous ces gens pour faire la fête et répondre par des pas de danse et des claquements de pied aux bruits des bottes.

    Je constate aussi que tous les dirigeants de partis politiques kurdes portent à cette occasion le costume traditionnel kurde. Je peux me tromper, mais je pense que cela n’aurait pas été aussi systématique il y a quelques années, quand les vêtements traditionnels kurdes étaient plutôt associés (à force d’avoir été dénigrés par le Pouvoir) aux paysans sans instructions. Alors qu’aujourd’hui, peut-être sous l’influence des Kurdes du Sud, ils sont devenus des habits festifs et solennels.

    Dans la Région autonome du Kurdistan irakien, la nouvelle génération les porte pour les grandes et les petites occasions (en fait, toutes les occasions sont bonnes pour les porter): Newroz, mariage, cérémonies de remise de diplômes des étudiants, soirées, visite à la famille, promenades du vendredi ou du samedi soir, rendez-vous galant…

    Merci pour les photos, j’espère que vous pourrez vous joindre à la danse !

    Newroz pîroz bê !

    J'aime

  2. @ Dilan. Je suis absolument désolée. Par une erreur de manipulation j’ai effacé malencontreusement votre commentaire.
    Je le reproduis donc ici .

    Le voici :

    « Cette foule compacte et bigarrée est vraiment impressionnante, elle donne le vertige ! De quoi vaincre les inhibitions des mauvais danseurs. J’aurais bien voulu être parmi tous ces gens pour faire la fête et répondre par des pas de danse et des claquements de pied aux bruits des bottes.

    Je constate aussi que tous les dirigeants de partis politiques kurdes portent à cette occasion le costume traditionnel kurde. Je peux me tromper, mais je pense que cela n’aurait pas été aussi systématique il y a quelques années, quand les vêtements traditionnels kurdes étaient plutôt associés (à force d’avoir été dénigrés par le Pouvoir) aux paysans sans instructions. Alors qu’aujourd’hui, peut-être sous l’influence des Kurdes du Sud, ils sont devenus des habits festifs et solennels.

    Dans la Région autonome du Kurdistan irakien, la nouvelle génération les porte pour les grandes et les petites occasions (en fait, toutes les occasions sont bonnes pour les porter): Newroz, mariage, cérémonies de remise de diplômes des étudiants, soirées, visite à la famille, promenades du vendredi ou du samedi soir, rendez-vous galant…

    Merci pour les photos, j’espère que vous pourrez vous joindre à la danse !

    Newroz pîroz bê ! »

    Dilan

    Réponse :

    Malheureusement, j’ai du me contenter de suivre les festivités par les Yüksekova haber.  J’ai quitté la région,  il y a une vingtaine de jours. Ce sont aussi leurs photos. Ils m’ont permis d’y piocher pour mon blog.

    Sinon d’accord avec vous. Dans le Hakkari comme au Kurdistan irakien, toutes les occasions sont bonnes pour sortir les beaux vêtements. Le costume kurde devient de mise aussi pour les mariages (kina gecesi). Ca appartient à  la movida kurde.. Et tous les prétextes sont bons aussi  …pour s’amuser!

    Ce phénomène de « renaissance » des cultures villageoises dans un environnement devenu essentiellement urbain,  ne concerne d’ailleurs pas que les Kurdes en Turquie, même s’il est plus  fort chez eux et prend une dimension plus « politique ».  Une de mes amies turque portait pour ses fiancailles une superbe robe brodée par sa belle mère d’origine turque de Bosnie. Ses soeurs ainées n’auraient jamais porté une telle robe « villageoise ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s