Sur un mur de Diyarbakir – Seni seviyorum Yektanem – je t’aime ….

jeunes filles de Diyarbakir (photo anne guezengar)

Un amoureux, ou une amoureuse avait exprimé son trop plein d’amour, sur ce mur de Diyarbakir. « Sensiz« , sans toi , « Seni seviyorum« , je t’aime, suivi du palimpseste « YEKTANEM », qu’une couche de peinture laisse encore deviner. Sans doute écrit plus tôt et par une autre main, toute aussi amoureuse. Pourquoi cet ennemi de l’amour aurait-il seulement  voulu cacher YEKTANEM, qui n’a rien d’un slogan politiquement incorrect, même si c’est un mot doux inconnu des amoureux d’Edirne, de Nevsehir ou de Samsun.

Je suis à peu près certaine qu’il n’existe pas davantage dans le langage amoureux de Dohouk , d’Erbil ou Suleymaniye au Kurdistan irakien.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais fait vibrer le coeur d’un Turc (ou d’une Turque) : Birtanem signifie  « mon unique » en turc.

Bir = Un (e) en turc

Yek = Un (e) en kurde

Yektanem est un mot tendre  que les parents des amoureux de Diyarbakir n’ont jamais employé non plus.

 

3 commentaires sur “Sur un mur de Diyarbakir – Seni seviyorum Yektanem – je t’aime ….

  1. J’ai pas bien compris ou est-ce que vous voulait en venir. Vous avez aussi manque le SENSIZ -(IM) sur le pas de mure juste a cote. Ca veux dire sans toi ou etre sans toi. Personne ne l’a efface. SENSIZ (IM), SENI SEVIYORUM. JE SUIS SANS TOI, JE T’AIME!…..YEKTANEM! 🙂

    J’en ai efface des mots sur les murs pour y mettre les miens…slogans d’amour.

    J'aime

  2. le vrai nom de Dyarbakir est Ttigranagert du nom Tigrane le Grand ( -95 -55 avant notre ère) et c’était aussi la capitale de l’Arménie, la grande muraille ayant été bâtie par sa sœur pour défendre la ville lors des campagnes du roi.

    Les kurdes sont descendants des Mèdes, or l’on sait ces derniers sont déplacés et installés sur le plateaux après l’invasion mongole.

    Ils ont participé massivement au massacres des Arméniens en 1896, puis au Génocide en 1915, pensant que le sultan Abdul-Hamid (dit Le Rouge a cause du sang Arménien sur ses mains – il aimait à massacrer les Chrétiens) allait tenir la promesses faite au kurde une autonomie sur le territoire Arménien, vidé de ses habitants ancestraux.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s