Beşiktaş a rendu sa coupe, vive ÇArşı ses super supporters

Çarşı je le adore !  C’est le club  de supporters le plus fair play au monde. En tous cas ces supporters de Beşiktaş sont les  plus fair play de Turquie. Et il ne doit pas y en avoir beaucoup comme ça ailleurs. C’est bien pour ça que  Beşiktaş (l’équipe du peuple) est mon équipe depuis des années.

Pas question avec des supporters pareils de plaisanter avec d’éventuels matchs truqués, ni d’hurler au complot de l’Etat policier, comme un des dirigeants d’un autre grand  club d’Istanbul,que pour éviter toute mesquinerie  je ne nommerai pas,  l’a fait.

Et pas question non plus  pour le club de les mécontenter davantage. Çarşı exige que l’innocence de l’entraîneur Tayfur Havutçu, ou des dirigeants Serdal Adalı – qui vient de démissionner – et  Ahmet Ateş  arrêtés jeudi dernier soit d’abord prouvée. Pour le moment ils  sont   suspectés d’avoir magouillé avec un joueur de BB Istanbul, qui aurait été prié de ne pas faire  de prouesses lors d’un match. Le club n’a pas tergiversé et  a rendu la coupe Ziraat de Turquie gagnée en mai dernier, sans attendre que les instances footballistiques le lui demandent (ou que les inculpés soient innocentés).

Il faut dire que  n’est pas un club de supporters comme les autres. Fondé en 1982, quand toute opposition était muselée en Turquie, c’est un club de supporters engagés qui revendiquent pêle-mêle Atatürk (qui aurait été un supporter du club), le Che et le A d’anarchie. Un joyeux bazar très « gauche turque ».  Aux slogans footballistiques s’ajoutent les slogans des causes qu’ils défendent, anti racistes,  écologiques ou sociales comme  l’ouverture démocratique lors d’un match contre Diyarbakirspor, ou l’opposition à la construction du  barrage d’Hasankeyf…

…ou la grande grève des ouvriers Tekel.

Évidemment le premier mai, ils sont dans le défilé. « Beşiktaş Çarşı Faşizme karşı ! » ( Besiktas Carsi, contre (karsi) le fascisme)

Là , c’est pour les curieux qui veulent savoir quel chant résonnait dans les tribunes de Besiktas lors d’un match contre Fenerbahçe.

Et ils fêtent aussi les amoureux…

Comme le reste du pays, Çarşı pleure aussi les 13 soldats (dont 10 appelés) tués à Silvan lors d’une opération contre le PKK,  mais ajoute  sur son site ne pas vouloir mourir (ölmek) mais vivre (yasamak) pour la patrie.

Et là son appel du 13 juillet  à faire le ménage dans le club de Besiktas (en turc). Un appel qui a été entendu, puisque le club choisissait de rendre la coupe.

Les supporters des clubs réputés nationalistes les détestent. Je laisse deviner le nom du club en face ce jour là …(toujours pour éviter les mesquineries).

Bon, je reconnais que je ne suis toujours pas allée voir de match – mais ça viendra ! En tout cas qu’il gagne ou qu’il perde mon soutien à Beşiktaş est sans faille (enfin tant qu’il ne triche pas) Et ça c’est bien l’esprit Çarşı . Et en attendant de voir un match, j’ai déjà le tee-shirt, trouvé dans une boutique à …Beşiktaş bien sûr.

Et pour une fois que je fais un peu de pub, promis elle n’est pas intéressée.

9 commentaires sur “Beşiktaş a rendu sa coupe, vive ÇArşı ses super supporters

  1. Bsr , je suis tomber sur cette page par hasard , j’ai beaucoup aimer ce que tu as écrit. Moi meme habitant à Paris et à Besiktas istanbul , je suis ultra fanatique de bjk , membre du groupe çarsi , je peux te dire que dans notre stade , y a pas que des mecs de gauche , mais aussi de droite , la tribune juste en bas de la notre. Je serais heureux de faire ta connaissance. Cordialement , sur ce , bon ramadan !

    J'aime

    1. Que ce billet plaise à un membre de çarsi, c’est un super compliment Yasar . Ca me fait super plaisir . Et effectivement, bon ramadan à tous ceux qui le font. (là où je suis actuellement en Turquie, c’est une minorité, mais après quelques jours de farniente, je vais voir des amis en Anatolie et là ce sera les grands repas d’Iftar )

      J'aime

  2. Super billet !
    Je suis français, sans aucune descendance turque, mais plutôt flamandes et antillaises (ce qui fait que je suis génétiquement siyah beyaz, c’est à dire noir et blanc), je vie à Kadiköy, le quartier des supporters de Fener, mais je supporte BJK.

    Dans ma famille, mon père est rugby, donc j’étais plutôt rugby que football. J’ai toujours préféré le rugby pour son ambiance fair play, son esprit bon enfant… et puis il y eu la rencontre avec çarsi… et là, alors que je supportais Cim Bom (Galatasaray) pour faire plaisir aux copains qui en France sont nombreux à supporter ce club, je me suis mis à supporter BJK.

    Carsi c’est un coup de foudre ! Ca ne s’explique pas ! Enfin si, ça s’explique ! Et très aisément d’ailleurs : çarsi est sur tous les fronts ! Je suis rentré avec çarsi sur la place Taksim quand ils l’ont rouverte ile y a un an et demi après 30 ans en chantant « Zipla, zipla, ziplamayan fasistir » : saute, saute, celui qui ne saute pas est un fasciste…
    Carsi était là encore pour manifester contre le nucléaire au Tchernobyl day… et le comble de la classe, ses supporters ont lancé plus de 30 000 écharpes et tshirts lors du match contre Fener pour qu’ils soient récoltés pour Van, après le tremblement de terre… ah ! Ses supporters donnent leur sang parfois juste devant le stade… avec des slogans assez comiques comme « Je donne mon sang au peuple et mes organes à Fener »…
    Et ne parlons pas de l’ambiance… c’est juste inénarrable !
    Perso j’étais à BJK-Kiev et je retourne voir BJK-Galatasaray…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s