Büsra Ersanli libérée – des milliers de libérations attendues

La libération  du professeur Büsra Ersanli, en même temps que de 16 autres détenus dans le cadre des grands procès du KCK, vient d’être annoncée. Une excellente nouvelle qui n’est pas vraiment une surprise.  Atalay le ministre de la justice annonçait hier que suite aux mesures votées la veille du grand procès de Sivrili, il devrait y avoir plus de 10000 libérations. Il faut dire qu’il y a un paquet de détenus en préventive en Turquie. C’est donc libre qu’elle comparaitra désormais au procès qui continue.

Tout le monde s’attendait à ce que Büsra Ersanli fasse partie des détenus libérés. D’autant que le ministre des affaires Ahmet Davutoglu venait de déclarer ne pas croire que Büsra Ersanli soit une terroriste, ajoutant qu’elle avait été très courageuse en 1997 en s’opposant au coup d’état dit post-moderne. L’armée alors avait écarté du pouvoir Erbakan et le Refah, parti dont l’AKP est l’héritier.

Ce qu’il n’a pas ajouté – ou Today’s Zaman ne le dit pas- c’est qu’en 1980 non plus, elle n’était pas du côté des militaires, alors nettement moins anti-religieux.

L’arrestation de personnalités turques de gauche, connues depuis longtemps pour leur combat démocratique avait soulevé l’indignation.

Espérons qu’il y aura celles de Kurdes aussi parmi les remises en liberté..

Pour le moment, pas (encore)  de bonnes nouvelles venant de Diyarbakir pour les détenus de ce grand procès .

En   décembre 2009, l’arrestation en masse d’élus kurdes qui venaient d’emporter les élections municipales,était passée inaperçue en France. Et n’avait pas soulevé  beaucoup d’indignation dans les médias turcs.

15 autres détenus dans le cadre du procès du Silivri ont aussi été remise en liberté : l’étudiante Büşra Beste Önder, le directeur dyu journal kurde  Özgür Gündem Kazım Şeker, Zekiye Ayık, Kemal Karagöz, Can Şahçelik, Erdoğan Baysan, Medeni Demirkapu, Cüneyt Özil, Birgül Arvaz, Suna Varsak, İbrahim Ethem Yıldız, Mehmet Sıddık Kumek, Uğur Taşdemir, Nizamettin Özmen, Mustafa İpek

124 personnes dont le fils de Ragip Zarakolu restent en détention. Le procès reprend en octobre.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s