Metin et Kemal Kahraman : une élégie pour Hrant Dink (ağıt )

 

Je viens de découvrir cette chanson « Göcmeyen Kuslar » (les oiseaux ne fuient pas)  que je trouve extrêmement émouvante.  Elle est dédiée à Hrant Dink, le journaliste arménien assassiné à Sisli devant les bureaux de son journal Agos.

Comme on peut s’en douter à leur musique , les deux frères sont alévis. Ils sont nés à Dersim dans le district de Pülümür et chantent aussi en zazaki.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s